Le mardi 24 janvier a été proclamée La journée Internationale de l’Education par les Nations Unies afin de célébrer le rôle de l’éducation pour la paix et le développement. Aujourd’hui, l’éducation doit devenir prioritaire pour accélérer les progrès de la réalisation de tous les Objectifs pour le Développement Durable (ODD) dans un contexte de montée des inégalités et de la crise climatique. L’éducation doit être la priorité pour accélérer les progrès vers la réalisation des Objectifs de développement durable, dans un contexte mondial de récession, d’inégalités croissantes et de crise climatique.

Mettons en place des systèmes éducatifs propices à des sociétés égalitaires et à des économies dynamiques et qui permettent à chaque apprenant dans le monde de concrétiser ses rêves les plus ambitieux.

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres

 

S’appuyant sur l’élan mondial généré par le Sommet des Nations Unies sur la transformation de l’éducation (TES) en septembre 2022, la Journée internationale de l’éducation appelle cette année à maintenir une forte mobilisation politique autour de l’éducation et à tracer la voie à suivre pour traduire les engagements et les initiatives mondiales en actions.  

Ce Sommet a été la plus grande réunion sur l’éducation de ces dernières décennies, débouchant sur l’engagement pris par 133 pays de rattraper les pertes d’apprentissage provoquées par la pandémie et de transformer l’éducation afin de la préparer pour l’avenir.  

Les grands enjeux de cette journée :  

  • Générer de la visibilité, du niveau local au niveau mondial, à propos de la priorisation de l’éducation pour atteindre les Objectifs de Développement Durable.
  • Encourager l’adoption des initiatives mondiales lancées lors du TES pour accélérer l’apprentissage fondamental, préparer chaque apprenant au changement climatique grâce à l’écologisation de l’éducation, promouvoir l’apprentissage numérique public, faire progresser l’égalité des genres dans et par l’éducation et assurer la continuité pédagogique dans les situations d’urgence et de crise prolongée. 
  • Fournir aux jeunes une plate-forme s’appuyant sur la Déclaration des jeunes lors du TES, relayer leurs revendications et mettre en avant leurs initiatives et innovations en faveur du droit à l’éducation.
  • Rallier les influenceurs pour faire avancer le mouvement mondial de l’éducation en appelant les dirigeants mondiaux à remplir leurs engagements et à donner la priorité à l’investissement dans l’éducation et la transformation de l’éducation.

Chez Europresse nous partageons l’idée que l’éducation est un droit humain, un bien public et une responsabilité publique. A travers notre plateforme nous souhaitons donner l’accès à des outils permettant de renforcer l’éducation apportées au cours des programmes scolaires en donnant accès à une information de qualité.

Pour découvrir notre offre, n’hésitez pas à contacter un de nos commerciaux.

Pour en apprendre plus sur la journée Internationale de l’Education et les enjeux qu’il y a derrière nous vous invitons à vous renseigner sur les sites des Nations Unies : https://www.un.org/fr/observances/education-day

ainsi que sur le site de l’UNESCO : https://www.unesco.org/fr/days/education